Numéros utiles et infos pratiques

Numéros utiles et infos pratiques

  • VEOLIA accueil et urgences tel 0811 900 400
  • GAZ urgences GrDF tel 0800 473 333

 

Centre Hospitalier Romorantin  Tel : 02 54 88 33 00

Centre Hospitalier Saint Aignan S/Cher Tel : 02 54 71 20 00

Maison Médicale  Noyers S/Cher Tel : 02 54 75 61 01

15 SAMU

U.M.P.S 41 Unité Mobile de Premiers Secours du Loir et Cher Noyers Sur Cher Tél : 07 78 80 19 48

Centre antipoison Tel:  0825 812 822

Resto du Cœur Tel : 02.54.76.79.27 (58 av de Salbris à Romorantin)

SOS enfance maltraitée Tel : 0800 054 141 ou le 119

SOS violence (milieu scolaire, racket, agression) Tel : 0801 555 500

SOS viol femmes info Tel : 0.800.059 595

Écoute Suicide Tel : 01 45 39 40 40

Écoute Alcool Tel : 0.811.913.030

Drogues info service Tel : 0.800.231.313 (depuis un poste fixe)ou 01.70.23.13.13. (depuis un portable)

Allo escroquerie Tel : 0811 02 02 17

SOS carte bleue volée ou perdue Tel : 0892 690 880

SOS chèque volé ou perduTel: 0892 683 208


Pont d’Accès à Romorantin

<doc210|left> <doc211|center>maison-de-justice-et-du-droit-de-blois


Horaires d’ouverture de la Sous-Préfecture de Romorantin-Lanthenay :

tel : 02.54.95.22.22

Jours et heures d’ouverture des guichets :

les lundis, mercredis et vendredis de 9h00 à 12h00 et 13h30 à 16h00

les mardis et jeudis de 9h00 à 12h00.

 

FDSEA : Importance du recensement des dégâts des animaux classés « nuisibles »

La Fédération Départementale des Exploitations Agricoles de Loir-et-Cher (FDSEA 41) a pour rôle principal la défense des intérêts agricoles. Les dégâts de gibier ou de nuisibles aux cultures constituent une perte et créent de la démotivation chez les agriculteurs.
Par exemple, dans les cultures, les pigeons et les corbeaux commettent le plus de dégâts sur les jeunes pousses et avant la moisson.
Les dégâts causés par ces animaux sont importants et pourtant nous constatons un relâchement dans le recensement. Pour autant, les agriculteurs et les particuliers doivent recenser des dégâts afin de justifier du classement des animaux destructeurs face aux attaques. A défaut d’un nombre suffisant de déclarations, les espèces classées peuvent être sorties de l’arrêté, ce qui remettrait en cause les modalités de leur destruction. Le classement de ces animaux donne le droit aux piégeurs, lieutenants de louveterie et détenteurs de droit de chasse de pouvoir piéger ou d’effectuer des tirs individuels en dehors des périodes de chasses, dans le but de protéger les cultures agricoles.

Déclaration de dommages